L’ART DE CONNAITRE VOTRE MARCHÉ (Semaine 1/12)

Etre expert, ça ne s’improvise pas

Voici le premier article d’1 série de 12 étapes pour transformer votre activité Immobilière. 

Fait sous forme de challenge hebdomadaire pour rester ludique, mais efficace, vous avez 5 jours pour mettre en place chaque étape.

Dans 12 semaines, en appliquant ce guide, vous n’aurez plus la meme activité entre les mains : 

  • Une meilleure visibilité pour piloter votre croissance
  • Une plus grande expertise sur laquelle communiquer 
  • Un service plus convaincant justifiant l’exclusivité 
  • Une notoriété digitale en plus de votre notoriété actuelle 
  • Des nouvelles sources pour générer des prospects 
  • Votre propre réserve à prospects
  • Une organisation plus efficace avec plus d’impact
  • Une stratégie commerciale plus convaincante pour vos R1 et R2
  • Une approche différente pour forger des partenariats solides
  • Une expérience client hors du commun pour obtenir des avis 5*** qui génèrent des mandats

La première étape, c‘est la connaissance de votre marché. 

Bien sûr, vous pensez le connaitre. 

Mais nous ne parlons pas de connaitre quel quartier est le plus prisé, celui qui est plutôt bobo chic, celui en devenir ou celui qui est peu porteur.

Connaitre son marché, ce n’est pas juste être capable de faire une estimation à un instant T.

Ça ne suffira pas à convaincre un prospect de votre expertise. 


Ce qui est important, c’est d’être capable de repérer les anomalies (faciles) mais aussi de déceler les débuts de tendance (plus dur) 

Pensez-vous connaitre votre marché sur le bout des doigts ?

Pour le savoir, voici quelques questions :

  • Savez-vous quel quartier augmente le plus actuellement ?
  • Connaissez-vous le prix du neuf dans chaque quartier ?
  • Dans quel quartier il y a-t-il le plus de ventes actuellement (et inversement) ? 

Si ce n’est pas le cas, il est important de savoir comment faire car cel viendra renforcer votre expertise aux yeux de vos prospects.

Voici comment procéder pour devenir l’expert dans votre marché.

  • Vous devez créer votre propre fichier ou mieux, la carte de votre zone.
  • Rentrez toutes vos ventes avec le type de bien et la surface. 
  • Plus vous avez d’historique, mieux c’est (pour repérer les tendances).
  • Ensuite, vous pouvez compléter avec des sites comme la base DVF.

Astuce de pro : Imprimez la carte DVF de meilleursagents. 

Il faut juste être capable de mettre à jour facilement votre document avec les prix du neuf.

A chaque nouveau projet de construction , prenez les prix et notez-Les.

Si vous vous spécialisez dans un type de bien, pensez à filtrer. 


A quoi cela va vous servir ?

En entrant vos ventes et en comparant par rapport à l’ensemble des ventes, vous avez ainsi :

  • Une idée de votre part de marché
  • Les zones dans lesquelles vous vendez plus

Ces 2 infos sont capitales pour la suite :

  • Comment évolue votre part de marché d’une année à l’autre ?
  • Privilégiez les zones où vous êtes le plus présent pour effectuer des opérations de lettres/flyers, avant de vous éparpiller.
  • Vos articles / posts / vidéos devront parler de ces quartiers en priorité pour en faire votre chasse gardée.
  • Prenez des nouvelles de vos anciens clients dans cette zone (ou partagez leur une estimation à jour de leur bien)

Ensuite, comparez vous rentrez votre chiffre d’affaire souhaité. 


Plus vous utiliserez ce document régulièrement, plus votre expertise va s’affiner. 

Vous allez découvrir quelle est la rotation naturelle par quartier (ex : ce n’est pas la même en centre ville par rapport à un quartier résidentiel).

Vous allez voir comment les constructions neuves s’implantent dans votre ville (et donc son impact sur les prix de l’ancien)

Astuce de pro : Prenez les photos des permis affichés en vous baladant avec la géolocalisation ! En appelant le service de l’urbanisme, vous aurez toutes les infos nécessaires.

Comment transformer tout ça en un outil redoutable ?

Les quartiers qui ont une rotation plus importante sont à privilégier. 

Si ce sont dans ces quartiers que vous vendez le plus, c’est bien. 

Reste à voir si d’une année sur l’autre votre part de marché augmente ou diminue.

Si vous vendez peu dans ces quartiers à rotation, ce sont vers eux qu’il faudra étendre votre zone actuelle. 

C’est comme en temps de guerre : 

Vous protégez d’abord votre camps de base (là où sont la majorités de vos ventes) et ensuite allez à la conquête des zones à forte rotation).

Utilisez un format qui vous plait (électronique ou papier) et privilégiez l’aspect visuel !


Comment ça marche ?

A chaque demande d’estimation, référez-vous à ce document.

Chaque trimestre, voyez comment les ventes évoluent (mise à jour) et décidez quelles zones attaquer en priorité. 

En croisant ces infos avec votre nombre de mandats à obtenir d’ici la fin d’année, vous n’avez plus qu’a créer un plan d’action simple :

  • Les zones prioritaires à couvrir. (Où)
  • Les opérations de communication à réaliser sur ces zones. (Quoi)
  • Combien d’appels clients à faire, de prospects à contacter, de boitâge et publicité à faire dans ces zones (Comment)



Plutôt que de vous éparpillez, vous concentrez votre force de frappe là où c’est important.

C’est moins cher, plus rapide, et cela va donner cette impression que l’on vous voit partout. 

Cet outil va non seulement vous donner une vision actuelle du marché.

Mais c’est en le mettant à jour régulièrement que vous découvrirez les tendances sur votre zone.

Pensez-y dans le format que vous choisissez.

Il doit être facile de le mettre à jour et vous permettre d’identifier facilement les vitesses de rotation.

Êtes-vous prêt à mettre cet outil en place dans les 5 prochains jours ? 🙂

Rendez-vous la semaine prochaine, pour savoir comment sortir du lot. 🚀

Quiz : Testez votre potentiel de croissance !

La plupart d’entre vous pense avoir un potentiel de +10%.

C’est ce que l’on retrouve dans les objectifs en début d’année chez les professionnels de l’immobilier.

Dans 3 minutes, vous découvrirez votre vrai potentiel selon vos pratiques actuelles.

1 / 8

Me, myself and I

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

2 / 8

Automatiser pour gagner du temps

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

3 / 8

L’effet 1+1 = 3

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

4 / 8

Des témoignages pour mieux convaincre

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

5 / 8

Avoir une audience que l’on utilise comme ‘réserve’ à prospects

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

6 / 8

L’expert(e) dans mon marché

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

7 / 8

Le bouche-à-oreille et les recommandations

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

8 / 8

Sources de prospections multiples :

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

Laisser un commentaire