10 règles pour devenir inarrêtable

Temps de lecture : 5 min

« Il faut arriver à un niveau où tu es à l’aise, alors que tu es en dehors de ta zone de confort »

Arnaud M. – Agent immobilier indépendant

Devenir inarrêtable, ce n’est pas pour tout le monde. 20 % des professionnels de l’immobilier que nous rencontrons veulent devenir inarrêtable.

Mais dans ces 20 %, seulement 5 % sont prêts faire ce qu’il faut.

C’est peu.

C’est normal, car ça demande un certain état d’esprit, de ténacité, de régularité et surtout… de sacrifice pour être capable de continuer sans relâche.

Comment savoir si vous êtes inarrêtable ?

C’est exactement la question que ne nous sommes posés chez DC-Lifestyle pour préparer un atelier de 2 h pour une intervention dans notre Mastermind Propuls’Immo.

Après plusieurs sessions de travail, de discussion avec les meilleurs agents et directeurs que nous connaissons, nous avions notre liste de points communs.

Nous avons eu des bons retours sur cette session de la part des membres.

Malgré leurs bonnes performances, ils et elles ont découvert des nouvelles habitudes à tester, des mauvais réflexes à stopper ou renforcé une certaine attitude qu’ils avaient déjà, mais sans en avoir pris conscience.

Puis c’est quelques mois plus tard en lisant « Relentless » de Tim Grover (Coach privé de Michael Jordan, Dwayne Wade etc) que nous avons retrouvé de nombreux traits de caractère similaires.

Nous avons repris son modèle pour vous donner un aperçu des coulisses de l’atelier – voici 10 règles que nous avons ajustées au mode de l’immobilier.

#1 – Vous persévérez là où les autres s’arrêtent.

Ça peut être vous rendre au match de foot de division 2 de votre ville pour « partir en campagne » comme le ferait le Maire.

Même si c’est dimanche et que vous avez terminé votre semaine de 50 h.

Ou alors comme ce dernier coup de fil pour tenter de joindre un prospect, même s’il est un peu tard et que vous êtes fatigué.

C’est ce coup de fil en plus, chaque jour, qui va faire une différence.

C’est votre persévérance à passer au moins 90 minutes chaque jour, dédié à la prospection. Sans exception.


#1 – Vous prenez le temps de travailler SUR votre activité au moins une fois par semaine, pour voir ce que vous pouvez optimiser.


Lors de notre Mastermind, trois moments sont ressortis auprès de nos membres qui pratiquent cette approche :

lundi matin vers 8 h / dimanche vers 18 h ou vendredi en fin de journée.

La durée varie de 30 min à 2 h, mais dans tous les cas, c’est un moment « sacré » que chacun et chacune protège.


#1 – Vous connaissez vos forces et vos faiblesses : vous misez sur vos forces

Ce qui est ressorti de notre atelier, c’est l’empathie, l’écoute et pour une participante, la discipline de suivre son plan d’action chaque semaine.

Un autre aspect intéressant qui est ressorti, c’est que tous et toutes continuent de se former (programmes officiels, conférences, séminaires, lectures, elearning, mentor etc)


#1 – Vous avez toujours des moments de doutes – un côté sombre que vous n’aimez pas – mais vous savez l’exploiter pour rebondir


C’est ce qui arrive quand le rythme ralenti, que vous rentrez moins de mandats, que le marché se resserre.

Ou lorsque vous testez une autre manière d’argumenter lors de vos R1 ou R2 et que ça ne fonctionne pas.

Vous ne contrôlez pas le résultat, et c’est finalement ce qui vous fait redoubler d’effort pour vous rassurer, et ça marche !


#1 – Vous être souvent en conflit avec vous-même : Ange ou démon ?


Vous ne voulez pas paraître antipathique, mais il faut que ça aille vite, que ça avance, que ça bouge.

Et si ça bloque d’un côté, vous avez parfois du mal à contrôler cette colère qui monte.

D’un autre côté, vous ne pouvez pas vous mettre trop de personnes à dos, car votre activité repose en grande partie sur votre réputation.

Comme vous avez une personnalité forte, c’est un éternel tiraillement.


#1 – Vous ne vous préoccupez pas de vos concurrents


Le plus important pour vous est de conserver votre place de leader – et pour cela, vous savez que ça passe par une évolution constante, et surtout pas en se reposant sur ses acquis.

La technologie vous attire quand elle vous permet de proposer quelque chose de nouveau, ou de vous faire gagner du temps.

Peu importe s’il faut vous former ou investir, dès que vous voyez un potentiel, vous foncez.


#1 – Vous ne vous préoccupez pas trop des évolutions de marché.

Vous avez déjà mis en place plusieurs sources pour alimenter votre activité :

Votre réseau vous rapporte déjà 80 % (voire plus) de mandats, prospects et ces 80 % sont suffisants pour atteindre votre objectif.

Quand vous souffrez, c’est moins que le reste de vos collègues, et lorsque le marché est porteur, vous récoltez plus que les autres.

#1 – Vos collègues et votre réseau vous demande régulièrement des conseils.

Votre succès intrigue parfois.

Vos pairs vous contactent de temps en temps pour savoir comment faire.

Mais vous savez aussi que cela crée des opportunités et vous partagez volontiers (une partie) de vos astuces.

Vous aimez construire ce genre de relation en partageant, car vous savez que vous pourrez faire de même plus tard, si besoin.

#1 – Vous n’êtes jamais satisfait(e)

Même une fois atteint votre objectif, vous n’avez qu’une envie, c’est de le dépasser pour voir jusqu’où vous pouvez aller.

Ça peut être comme vous lancer dans la VEFA alors que jusqu’ici vous ne faisiez que de la transaction.

C’est subtil :

Vous êtes plus accro aux ventes qu’au travail.

C’est ça qui vous donne de l’énergie, et c’est pour ça que vous ne relâchez pas pour autant vos efforts.

#1 – Vous construisez sur vos échecs

C’est le point qui a généré le plus de discussion : Une leçon qui a mis énormément de temps pour être comprise.

Il faut prendre chaque erreur comme une opportunité d’amélioration et qu’ainsi l’échec ne dure pas si on persévère intelligemment.

Comme cette mandataire qui se souvient de cette grosse vente qu’elle a manqué, car elle attendait un diagnostic pour faire son annonce.

Depuis, il travaille son portefeuille d’acheteur.

L’erreur ne vient pas des autres qui ne respectent pas toujours les règles. Elle vient de soi, si on ne réagit pas.


Ce qu’il faut retenir


Il y a de fortes chances pour que vous ne vous reconnaissiez pas dans ces affirmations.

Ce n’est pas un problème.

C’est qui était mentionné en début d’article : ce n’est pas pour tout le monde.

Mais vous pouvez utiliser une ou plusieurs de ces affirmations pour renforcer un trait de votre caractère.

Car pour l’élite qui se reconnaît dans la majorité de ces affirmations, la récompense est déjà là :

Vous êtes leader sur votre marché.


Vous attirez les mandats et les opportunités à vous.

Souvent, vous faites évoluer votre activité d’origine, en construisant quelque chose de bien plus gros.

Nouvelle agence, ou vous lancez votre propre agence, franchise ou vous devenez formateur, etc.

PS : Vous avez remarqué ?

Regardez bien la liste.

Il n’y a pas d’ordre, ni de priorité.

C’est surtout cette astuce que nous avons pris de Tim Grover : Chaque règle est aussi importante qu’une autre.

Alors, êtes-vous inarrêtable ?

Quiz : Testez votre potentiel de croissance !

La plupart d’entre vous pense avoir un potentiel de +10%.

C’est ce que l’on retrouve dans les objectifs en début d’année chez les professionnels de l’immobilier.

Dans 3 minutes, vous découvrirez votre vrai potentiel selon vos pratiques actuelles.

1 / 8

Me, myself and I

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

2 / 8

Automatiser pour gagner du temps

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

3 / 8

L’effet 1+1 = 3

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

4 / 8

Des témoignages pour mieux convaincre

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

5 / 8

Avoir une audience que l’on utilise comme ‘réserve’ à prospects

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

6 / 8

L’expert(e) dans mon marché

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

7 / 8

Le bouche-à-oreille et les recommandations

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

8 / 8

Sources de prospections multiples :

Parmi ces propositions, laquelle correspond le mieux à votre situation actuelle ?

Question Image

Laisser un commentaire